Les producteurs locaux, protagonistes de la Pitavola

  19/09/2022

Photographie: Joel Saura
Nous avons célébré notre deuxième anniversaire avec un grand succès de participation à toutes les activités et avec une forte participation à la foire de montagne.

"Encore une fois, l'un des aspects que nos visiteurs ont le plus apprécié a été la découverte de la vieille ville d'Arinsal", a déclaré le ministre de l'Environnement, de l'Agriculture et de la Durabilité, Sergi Gueimonde.

En revanche, l'un des points forts est que les producteurs locaux ont eu la possibilité d'expliquer directement les caractéristiques de leurs produits aux visiteurs. "A chaque fois, le public valorise davantage les produits artisanaux et locaux. Depuis le Comú de la Massana, nous voulons contribuer à leur promotion, en leur donnant des espaces comme la Pitavola, pour qu'ils puissent vendre leurs produits mais aussi pour qu'ils puissent être connus », explique Gueimonde. Parmi les visiteurs, il y avait beaucoup de public local mais aussi des touristes qui se promenaient dans les étals et participaient aux visites guidées et aux ateliers.

La perception des commerçants est qu'en ce qui concerne les touristes, le public français est celui qui recherche le plus l'authenticité des produits artisanaux, même si les Espagnols sont de plus en plus nombreux à apprécier ces produits. En revanche, ils sont très satisfaits du bon accueil réservé à leurs produits par le public andorran venu de toutes les paroisses. En général, les gérants des différents stands (qui sont les mêmes producteurs) font une bonne appréciation des ventes qu'ils ont réalisées bien qu'ils diffèrent sur le point de pointe des ventes qui se situerait entre le vendredi après-midi et midi le samedi et le dimanche. Bien sûr, ils s'accordent à dire que la fréquentation a été bonne durant les trois jours de salon.

En ce qui concerne les activités, les visites guidées ont été très populaires, en particulier les visites de champignons et d'observation des étoiles. Les ateliers affichaient complet tout au long du week-end et l'atelier de fabrication de cuillères en bois était très populaire. L'exposition Esbart Valls del Nord et la visite théâtralisée du marché ont également beaucoup retenu l'attention du public.

La gastronomie est également une partie importante de Pitavola. Les restaurants d'Arinsal ont été pleins tout au long du week-end, tant pour la Ruta de la Tapa que pour les menus spéciaux.

De plus, une nouvelle sculpture de l'artiste Jordi Illamola de Forjats Lif, avec la technique de la forge et de la sculpture traditionnelles, a été inaugurée dans le cadre de l'anniversaire. Cette année, l'oeuvre de carême est une serenella d'environ 90 cm de long. Le corps est en acier corten, la peau et les yeux sont en acier inoxydable pour simuler les reflets et imiter au maximum l'animal réel. Le papillon de l'an dernier jouait avec les lacunes, ici, comme il s'agit d'un travail à plat, le forgeron a davantage travaillé les matières pour avoir plus de jeu sur les nuances et les couleurs. Illamola a passé plus de 40 heures à créer la pièce, qu'il a commencée avec le squelette. Il affirme que les pattes ont été les plus difficiles à reproduire, que les doigts et les griffes doivent être longs pour correspondre à la réalité et que cette partie a été la plus compliquée. L'objectif de l'organisation est de fournir au village d'Arinsal une sculpture caractéristique pour chaque anniversaire.

Comme l'a déclaré le conseiller Gueimonde, la Pitavola a été possible grâce à l'implication des producteurs locaux, des restaurateurs d'Arinsal et aussi des habitants de la ville.
La Pitavola a fermé ses portes avec le désir de continuer à s'améliorer. Pour cette raison, la prochaine édition aura plus de nouveautés, en fonction des contributions des participants.